Ian De Bondt, Directeur associé Fed Légal, nous explique pourquoi le management de transition fait désormais partie de l'offre du cabinet de référence pour le conseil en recrutement juridique et fiscal. 

Ian De Bondt, Directeur associé Fed Légal, nous explique pourquoi le management de transition fait désormais partie de l'offre du cabinet de référence pour le conseil en recrutement juridique et fiscal. 

Pourquoi décider aujourd'hui de proposer ce nouveau service de Management de Transition? 

Tout simplement parce que le besoin est réel et mal adressé aujourd'hui sur notre marché ! Le principe du management de transition est bien connu. Dans le milieu juridique et fiscal, cette pratique s’est développée lentement, du fait notamment de la « concurrence » de l’avocat en détachement, solution qui apparaît encore souvent la plus simple aux directions juridiques, fiscales et compliance.

Chez Fed Légal, nous pensons que le besoin de ressources de ces directions n’est pas rempli convenablement. L’avocat en détachement est un pis-aller. Bien que quelques offres alternatives existent, elles ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Pourquoi pensez-vous que le management de transition va devenir un incontournable pour les directions juridiques et fiscales? 

Face à l’évolution du cadre normatif (impact du digital, compliance, enjeux transnationaux) les directions juridiques et fiscales ont vu leurs effectifs croître considérablement depuis une quinzaine d’années.

Aujourd’hui  -et la crise actuelle va intensifier ce phénomène- la contrainte financière va rendre la croissance des effectifs beaucoup plus compliquée, alors même que les besoins vont continuer à se multiplier.

Les entreprises ont besoin d’une solution réactive, agile et simple d’utilisation. Fed Légal a déjà les ressources pour y répondre.

Pourquoi pensez-vous être légitimes pour proposer ce nouveau service? 

Car nous avons à la fois la bonne expertise et le meilleur carnet d'adresses ! 11 ans de présence sur le marché du recrutement juridique et fiscal et une équipe de 14 consultants spécialisés nous ont permis de rencontrer plus de 20.000 candidats et d’être aujourd’hui le cabinet de référence en la matière.

Nous avons placé plus de 2.500 candidats au cours de cette période dont plus de 100 directeurs/responsables juridiques et fiscaux, profils qui sont aujourd’hui notre cible sur cette offre de management de transition.

Nous souhaitons accompagner les entreprises qui font face à des situations complexes nécessitant un diagnostic clair et une mise en œuvre rapide de solutions. Notre réseau de managers de transition expérimentés est tout à fait adapté à cet enjeu.

A qui s'adresse cette offre? 

Au-delà des grands groupes que nous accompagnons, nous nous adressons aussi, et avec conviction que le marché existe si l’offre est agile, aux ETI/PME et aux startups.

L’idée qui voudrait que le recrutement d’un juriste ne soit possible qu’à partir de X centaines de milliers d’euros de CA n’est plus du tout en phase avec la réalité. Aujourd’hui le juriste accompagne le déploiement du business beaucoup plus tôt. Un accompagnement est nécessaire pour les entreprises qui ont ponctuellement un rush, un projet, une urgence managériale à gérer sans que cela pèse dans leur masse salariale.

Avez-vous déjà des exemples de missions réussies? 

Bien sûr ! Par exemple, récemment, nous avons recruté pour un de nos clients une responsable juridique IT sur une mission de 6 mois. Le budget initial du client était de 90K€ et le besoin de 3 mois.

Des mouvements internes et un sujet particulièrement sensible et stratégique l’ont poussé à revoir en urgence la fiche de poste. Nous avons finalement recruté l’ancienne directrice juridique France d’un gros acteur de l’IT pour une rémunération de 160K€. La mission a duré 6 mois au lieu des 3 initialement prévus.

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter.