Follow us on LinkedIn

Follow us on YouTube

Follow our podcast

Subscribe to our newsletter

Malgré la crise, les entreprises plébiscitent toujours le CDI pour recruter les professionnels du droit.

Fed Légal, le cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers juridiques et fiscaux publie son baromètre annuel 2021 des recrutements. Comment les entreprises ont-elles recruté en 2021, pour quels motifs et avec quels contrats ? Chiffres, analyses et enseignements à travers ce baromètre annuel élaboré sur la base de toutes les missions confiées au cabinet en 2021 dans toute la France, hors cabinets d’avocats.

Baromètre des motifs d’embauche 2021 (hors cabinets d’avocat)

Globalement le marché du recrutement en 2021 s’est maintenu par rapport à l’année précédente.

Le CDI, qui malgré la crise, avait connu une envolée en 2020 se maintient cette année et progresse même d’un point. Ce sont les CDD qui ont le plus progressé avec +3 points, l’intérim perd 4 points. Le CDI reste, loin devant les autres types de contrat, le premier motif d’embauche des profils juridiques.

Le remplacement constitue toujours la première raison pour recruter un professionnel du droit. Ce critère a progressé très légèrement en 2021 (+1 point). Les créations de postes sont stables (36 % des recrutements).

Création de postes

Situation stable sur l’ensemble de l’année si l’on regarde la courbe de tendance linéaire. On observe un ralentissement des créations de postes au T3 2021, en corrélation avec la hausse des remplacements en CDI à cette même période (voir dernier graphique). Par rapport à 2020, les embauches ayant pour motif une création de poste sont stables, stagnant à 36 % (Cf premier graphique).

Accroissement d’activité

Situation différente pour les embauches ayant pour motif l’accroissement d’activité des entreprises. Si le CDD est en hausse sur l’année 2021 (courbe linéaire), l’intérim dans les fonctions juridiques est en baisse pour les recrutements pour ce motif.

Il semble que les T2 et T4 2021 sont les périodes où les fluctuations sont les plus grandes. Au T2 2021, le CDD gagne 5 points par rapport au T1 tandis que l’intérim perd 1 point. À nouveau, au T4 2021, le CDD gagne encore 2 points, tandis que l’intérim continue sa descente d’encore 1 point.

Remplacement de collaborateurs

Le CDI domine toujours largement la part des embauches ayant pour motif le remplacement d’un collaborateur, signe de la stabilité des directions juridiques malgré la crise sanitaire, car les entreprises préfèrent les contrats longs. Si le CDD reste plutôt stable, on observe un pic de recrutements en CDI lors du T3 2021.

« La rentrée est bien souvent la période la plus propice aux changements de poste dans les milieux juridiques. Ce nombre plus important de départs explique cette hausse subite des embauches pour remplacement d’un collaborateur » explique Ian DE BONDT, Directeur Associé Fed Légal.

Retombées presse : 
- Le Monde de droit

Newsletter

Subscribe to our newsletter.