Follow us on LinkedIn

Follow us on YouTube

Follow our podcast

Subscribe to our newsletter

A l’attention des directeurs juridiques, managers et de tous les recruteurs* 
* (Mais pas que )

Le contexte : à l’issue de plusieurs séries d’entretiens, vous avez enfin sélectionné votre nouveau collaborateur. Il est tout simplement parfait ! Mais c’était serré ! Vous êtes parvenu(e) à départager deux excellents candidats. Ce recrutement a pris plusieurs semaines…  Vous avez annoncé la bonne nouvelle à l’heureux élu mais il vous reste une dernière chose à faire et pas la plus simple…
Dire NON, car comme le dit l’adage, « choisir c’est renoncer ».
Est venu le moment difficile d’annoncer une mauvaise nouvelle à un candidat que vous aimiez bien. Comment lui dire non ? D’ailleurs, peut-on l’éviter? Et si on attendait le dernier moment ? Non !
Alors oui, dire NON, c’est négatif…
C’est même la « particule négative, qui est opposée à la particule affirmative Oui, » (d’après le dictionnaire de l’Académie Française). Ce tout petit mot de seulement trois lettres est parfois tellement compliqué à dire. Et, pourtant savoir dire non est indispensable ! Dans le recrutement, nous sommes aguerris. 

Consultez l'article complet ici

Audrey Déléris, Manager chez Fed Légal  vous donne ses conseils d’experte en recrutement: 
- Dire NON, c’est la moindre des choses ! (Même si, parfois, si on pouvait l’éviter, on le ferait!
Préservez vos bonnes relations au sein de votre réseau
Une réponse, même  automatique !
Expliquez votre choix ! « Ce n’est pas toi c’est moi » ne fonctionne pas non plus au travail !
La raison de votre refus relève-t-elle du « savoir-être » du candidat ? Si oui, n’ayez pas peur de le dire !
Comment dire NON ? La méthode du sparadrap !
Il n’y a pas de mauvais candidats, tout est une question de rencontre !

...

Consultez l'article complet ici

Newsletter

Subscribe to our newsletter.