En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.
17/05/2018

Fiche métier Juriste en droit social

Fiche métier Juriste en droit social

Pratiquant au sein d’une entreprise, le juriste en droit social apporte toute son expertise en matière de législation du travail. Aussi souvent intégré aux ressources humaines qu’à la direction juridique ou à la direction des affaires sociales, il exerce bien un métier du juridique. Cette fiche métier de juriste en droit social vous présente tout ce que vous devez savoir sur cette profession. 

Les missions du juriste en droit social

Véritable garant du respect des droits des salariés, le juriste en droit social d’une entreprise agit aussi bien dans l’intérêt de l’individu que dans celui de l’entreprise. Il a un rôle essentiel et stratégique en cas de plan social. 

Les principales missions du juriste en droit social sont de :

  • Gérer la vie du contrat de travail (rédaction, avenant, etc.) ;
  • Suivre les demandes de démission ;
  • S’occuper des procédures de licenciement ;
  • Gérer les contentieux quotidiens divers ;
  • Représenter l’entreprise aux audiences du tribunal des prud’hommes ;
  • Conseiller la direction en termes de droits et devoirs entre entreprise et personnel.

Pour mener à bien ses missions, ce professionnel mobilise des connaissances pointues en droit social. Ses actions sont toujours menées pour trouver des solutions juridiques appropriées à chaque situation.  

Quelles sont les compétences requises ?

Un juriste en droit social doit tout d’abord maîtriser les grands principes du droit et le Code du travail. De ce fait, il est obligé de rester en veille permanente sur les réformes menées par l’État concernant le droit social. Rigueur et organisation sont alors ses plus belles qualités pour rester au fait des évolutions législatives. Un juriste en droit social doit également :

  • Avoir des connaissances pointues en matière de fiscalité ;
  • Savoir rédiger des clauses de contrats ;
  • Être à l’aise pour communiquer à l’oral comme à l’écrit ;
  • Maîtriser l’outil informatique.

Enfin, savoir entretenir un bon relationnel est impératif pour ce métier. 

Comment devenir juriste en droit social ?

Pour devenir juriste en droit social, il est indispensable d’être diplômé d’une formation bac + 5. L’accès à la profession passe tout d’abord par valider une licence de droit général pour acquérir les bases de la législation. Il faut ensuite compléter son cursus par un master en droit social ou en droit du travail par exemple. Plusieurs formations menant au niveau Bac + 5 sont possibles pour exercer ensuite en tant que juriste en droit social. Le diplôme de juriste conseil d’entreprise (DJCE) est également une formation possible, très appréciée des recruteurs. 

Vous souhaitez postuler ! Envoyez-nous votre CV

Quel salaire ?

Pour un débutant, le salaire d’un juriste en droit social oscille entre 2 000 et 2 500 euros brut par an. Cette rémunération peut varier en fonction du secteur de l’entreprise qui l’emploie. 

Quelles perspectives d’évolution pour les juristes en droit social ?

Après quelques années à exercer, un juriste en droit social peut occuper un poste à responsabilités comme celui de directeur des ressources humaines ou évoluer en se spécialisant dans un secteur en particulier. 

À lire aussi : Fiche métier chargé de recouvrement locatif


Fed Legal vous accompagne au quotidien dans votre recherche de poste : retrouvez toutes les offres d’emploi de juriste en droit social en ligne.

Pour aller plus loin :