En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.
EVENTS Publié le 01/06/2015 Par Fed Légal

[EVENTS] Le Juriste Droit Social : Un mal nécessaire ?


[EVENTS] Le Juriste Droit Social : Un mal nécessaire ?

« Il n’y a pas d’amour exclusif » selon Pierre PREVOSTEAU, Directeur Juridique Droit social du groupe Areva. C’est à partir de ce constat et de celui fait auprès de nos clients et candidats sur la disparité des relations entre droit social et ressources humaines, que nous avons mené une réflexion sur la place du juriste en droit social en entreprise aujourd’hui.

1. L'exception sociale française

Le 9 avril dernier, Emmanuel Macron déclarait sur RTL : "si on crée un nouveau contrat, j'ai peur qu'on complexifie". Le Ministère du Travail convient que le marché du travail français utilise une quinzaine de contrats de travail principalement.  A titre d’exemple, nos voisins comptent a minima deux fois moins de contrats que nous.
Compte-tenu de cet environnement français très normé, le juriste en droit social peut-il prétendre à la même place de business partner que son confrère en droit des affaires ?  Comment l’organisation et le positionnement qui lui sont octroyées aujourd’hui influent sur son rôle au sein des entreprises ?

Fed Légal Juriste Droit Social

2. Les conditions de succès du juriste droit social : l’exemple Areva

Le rattachement

Une grande majorité (68%) des juristes en droit social (sans distinction d’expérience ou de titre) placés par Fed Légal, le sont auprès des Directions des Ressources Humaines. Cependant, de plus en plus d’équipes indépendantes au sein d’une direction des affaires sociales ou d’une direction juridique se créent.
Au-delà de la question du périmètre, le rattachement peut avoir des conséquences plus importantes sur l’impact du droit social en entreprise.

Rattachement juristes droit social placé par Fed Légal

... et l'indépendance

Les juristes en droit social au sein de Framatome (devenue AREVA NP) et Cogema (devenue AREVA NC), les deux principales structures à l’origine de la création du Groupe Areva, avaient un rattachement différent, l’un à la direction juridique et l’autre à celle des ressources humaines. A la création d’Areva, le schéma choisi a été le premier.

Fed Légal

Le droit social a ainsi perdu son lien de subordination avec la DRH, qui est devenu un véritable client interne. Au-delà d’une question d’indépendance, une organisation différente pourrait permettre une autre implication : la maitrise de tous les dossiers.

La collaboration

Si le droit social suppose diverses problématiques complexes en entreprise, un nombre important de juristes en droit social sont en charge de l’activité de gestion quotidienne de manière parfaitement autonome (relations collectives et individuelles).

Les questions sociales interviennent également dans des contextes plus extraordinaires, et sont dans ce cas plus liées à la structure et à la stratégie des sociétés (M&A, restructuration…). Ces dossiers ont tendance à échapper au juriste en droit social au profit des cabinets d’avocats ou du binôme Directeur des Ressources Humaines/Directeur Juridique.

Pourquoi ce manque de dossiers stratégiques ?
Comme pour tout juriste, la « concurrence » des avocats peut venir d’un besoin de signature, d’un passé entre un DG et son conseil ou d’un besoin d’intermédiaire pour faciliter une négociation.

Fed Légal

• ... et l'intérêt des dossiersFed Légal

Chez Areva, l’équipe juridique « droit social » est impliquée dans toutes les problématiques du groupe. Lors d’un projet d’acquisition ou d’opération exceptionnelle, une task force est créée au sein de laquelle toutes les entités du groupe sont présentes : la finance, les ressources humaines, la stratégie, le juridique droit des sociétés et le juridique social…  Tous les experts du groupe se réunissent pour monter le projet.

Fed Légal

Ce niveau d’intervention en amont permet d’éviter les mauvaises surprises et d’anticiper le calendrier et d’autres difficultés éventuelles.
Au-delà des Ressources Humaines et de la Direction Juridique, la particularité du droit social nécessite une vision globale des projets.

La visibilité en interne

 - En France ...

Selon Pierre Prévosteau, « le juriste droit social doit prodiguer ses conseils en ne restant pas dans sa tour d’ivoire. »
Au sein d’Areva, il attache une réelle importance à accorder une bonne visibilité à ses juristes auprès de toutes les directions et opérationnels du groupe. Tous les juristes en droit social (12 au total) sont sous son égide.
Les formations sur le terrain, auprès des ressources humaines notamment, permettent ainsi une meilleure collaboration en interne.
« La proximité et le contact sont essentiels. Ce n’est pas du tourisme industriel. Le retour sur investissement du déplacement est énorme, puisqu’ensuite le juriste droit social est systématiquement mis dans la boucle. »

Fed Légal

- ... et à l'International

Fed Légal

L’organisation de la Direction Juridique d’Areva repose que des  juristes experts (social, concurrence, M&A…), des juristes dédiés à chaque activité et des directions juridiques pays (Allemagne, Etats-Unis, Chine)
Ainsi, lorsqu’il y a un sujet de droit social à l’international, contact est pris entre le juriste social et le Directeur Juridique Pays, avec le support éventuel d’un avocat spécialisé en local. Le DJ local sert alors de coordinateur.
« Au sein de la Direction Juridique d’ Areva existe un reporting bi-mensuel par pays et par activité, ce qui permet de rester au fait des sujets stratégiques. »

3. Le Juriste Droit Social : quels profils et quelles perspectives ?

• Les profils recrutés en droit social

Profil des candidats rencontrés par Fed Légal

Cet instantané du marché montre que le social, droit de terrain, est majoritairement représenté en entreprise, et avec des profils sans CAPA. Néanmoins, cela n’empêche pas le passage plutôt fluide des cabinets vers les entreprises. (Pour plus d’informations : https://www.fedlegal.fr/le-passage-des-avocats-en-entreprise)
Bien qu’il s’agisse d’un droit globalement franco-français, les compétences linguistiques deviennent de plus en plus un critère de sélection (pas toujours pertinent, cependant, l’activité anglophone étant souvent du reporting à la maison mère basée à l’étranger).

Fed Légal

Quelles perspectives pour le juriste droit social ?

Fed Légal

Fed Légal

L’évolution du juriste en droit social est indéniablement liée à son activité : avocat, affaires sociales, directeur social, cabinet de consultants, juriste social dans un autre groupe… Le passage vers le droit des affaires et a fortiori vers un poste de Directeur Juridique généraliste est (presque) inexistant, sauf nécessité d’une forte expertise en droit social due à un contexte particulier.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Fed Légal

Titulaire d'un doctorat et du CAPA, Pierre Prévosteau a commencé sa carrière professionnelle en 1996 en tant qu'assistant parlementaire, puis est entré comme juriste à la fédération patronale de la métallurgie (UIMM).
Intégrant le Groupe AREVA en 2002, il occupe successivement les postes de Directeur Juridique Droit Social de FCI, de T&D et de FRAMATOME. En 2007, il rejoint la fonction RH en tant que Directeur des Relations sociales d'une Business Unit du Groupe travaillant pour le secteur de la défense nationale. Après 5 ans dans cette fonction, il est nommé en 2012 au poste de Directeur Juridique Droit Social du Groupe AREVA,  poste qu'il occupe actuellement.
Parallèlement, il enseigne le droit du travail en M2 au CELSA (Université Sorbonne - Paris IV) depuis 2007.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _Fed Légal

Audrey Déléris est diplômée d'un troisième cycle en Droit International et en Droit Public Comparé Européen à l'université Paris I-Panthéon-Sorbonne. Après une première expérience aux Pays-Bas en droit international, elle décide de se tourner vers le recrutement en intégrant, en 2009, un cabinet de chasse dédié aux profils juridiques. Elle y développe une connaissance de ce marché et travaille auprès d'entreprises et de cabinets d'avocats. Elle rejoint Fed Légal en 2010 et a développé un portefeuille de clients orienté principalement dans le secteur industriel (construction, énergie, pharmaceutique, automobile,…).

Audrey Déléris, Consultante Senior Fed Légal
T. : 01.40.82.00.23
Mail : audreydeleris@fedlegal.fr

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Fed Légal

Amira Mahfoudhi est diplômée d'un LL.M en Droit européen des affaires à Amsterdam, complété par un Master spécialisé à l'EM Lyon. Après une première expérience de juriste en SSII, elle rejoint un cabinet de recrutement international en 2010 pour accompagner une clientèle de cabinets d'avocats d'affaires. Elle intègre Fed Légal en 2012 pour développer un portefeuille de clients dans les services et les biens de consommation (nouvelles technologies, distribution, BtoB, media, luxe...).

Amira Mahfoudhi, Consultante Fed Légal
T. : 01.40.82.02.71
Mail : amiramahfoudhi@fedlegal.fr

Newsletter

Inscrivez-vous afin de ne plus manquer aucune actualité Fed Légal

Nos offres d'emploi

Opportunités de carrière
en juridique et fiscal

Consulter nos offres

Confiez-nous un recrutement

Vous recrutez ?
Contactez-nous.

Envoyer un message

Candidature spontanée

Aucune offre ne correspond à vos attentes ?
Vous souhaitez être contacté ?

Confiez-nous votre CV

Rejoignez Fed légal

Cabinet audacieux et innovant
Fed Légal renforce ses équipes.

Envoyer ma candidature

Contactez-nous

Que vous soyez recruteur ou candidat, contactez Fed Légal.

Fed Légal - Paris

17 rue d'Astorg
75008 Paris

Téléphone : 01 40 82 77 77